Comment comptabiliser les stocks et les dépréciations de stocks en Belgique ?

En Belgique, les sociétés qui effectuent un inventaire physique pour la fin de leur exercice comptable se trouvent dans l’obligation de le valoriser puis le traiter en comptabilité. Cette écriture s’avère très indispensable surtout pour l’édition des budgets annuels.

Démarches absolument à suivre pour comptabiliser les stocks

L’enregistrement comptable des stocks est en général constitué par deux sortes d’écritures toutes importantes. L’expert en comptabilité distingue à ce titre le traitement du stock et des en-cours en comptabilité et l’enregistrement de la dépréciation des stocks et en-cours.

Afin de réaliser ces opérations de comptabilisation des stocks ou des en-cours; le spécialiste en comptabilité procède de la manière suivante ; il débite le compte de classe 3 correspondant (produits finis, marchandises, matières premières, etc); et crédite le compte 603 ou le compte 7134 lorsqu’il est question de tâches en cours de réalisation.

En effet, les stocks apparaissent dans les comptes annuels soit dans les comptes de classe 3 (figurant à l’actif du bilan le coût total du stock) soit dans les comptes de classe 603 (montrant uniquement dans le compte de résultat l’évolution du produit stocké vis-à-vis de l’exercice précédent).

Tenir compte de la variation du stock

Le spécialiste comptable à Ixelles détermine la variation de stock d’une entreprise en procédant à la soustraction du stock de l’exercice au stock de l’exercice précédent. Le résultat obtenu parait soit négatif ce qui conduit à déduire que la valeur des stocks a connu une diminution; soit égal à zéro pour affirmer qu’il s’agit d’une opération très rarissime en pratique.

A noter qu’après avoir enregistré le stock dans le compte de l’entreprise, l’expert du chiffre se charge de la détermination de la marge en vue d’examiner la cohérence du compte par rapport aux concurrents, aux statistiques du secteur ainsi qu’à tous les exercices réalisés précédemment. Cela lui permet également d’apercevoir s’il existe des écarts significatifs afin de prendre certaines mesures en cas d’éventuelles erreurs.

Procédures à franchir pour comptabiliser la dépréciation des stocks

Le traitement comptable de la dépréciation des stocks ou des en-cours se réalise de façon particulière. A ce titre, l’expert en comptabilité Ixelles débite le compte 68173 lié aux « Dotations aux  dépréciations des stocks et en-cours ». Il sera ensuite amené à créditer le compte 39 associé aux « Provisions pour dépréciations des stocks et en-cours ».

Il arrive quelquefois que la provision pour dépréciation des stocks ne possède plus d’objets. Quand elle doit être réduite, le professionnel du chiffre dans la ville d’Ixelles doit se pencher vers une opération comptable spécifique. Dans ce cas, il doit créditer le compte 78173 « Reprise sur provisions pour dépréciations des stocks et en-cours ». Aussi, il crédite automatiquement le compte 39 qui correspond aux « Provisions pour dépréciations des stocks et en-cours ». Pour cette deuxième écriture comptable, le spécialiste en comptabilité se sert parfois d’un compte de classe 78173. Pour l’enregistrement du compte de la provision, il utilise le compte 68173.


Hébergement web illimité




Laisser un commentaire